Tuyau de poêle!!

lundi 30 mars 2009

Coquelet Sous le Pain...

Ou un délice pour commencer la semaine...

J'ai trouvé l'inspiration dans un numéro de Régal (n°22) et j'ai fait avec les moyens du bord: un coquelet de 600g environ, de la pâte à pain faite avec la moitié des proportions de cette recette de pain et une poignée de graines de tournesol, du sel et du poivre.

Après avoir fait ma pâte à pain, c'est à dire après le programme pâte de la machine, j'ai bien séché le coquelet, j'ai étalé ma pâte, je l'ai placé dessus, salé et poivré...

Poulet___recouvrir_de_pain

... je l'ai enveloppé dans le pain, en humectant d'eau les soudures pour bien tout coller:

Coquelet_envelopp__de_pain

Puis cuisson. La recette de base compte 1h30 à 180° pour une poularde de 1.8 kg (et un kilo de pâte à pain). Mon coquelet, je l'ai cuit 45 minutes, mais il aurait pu cuire plus. Vous l'avez compris: la cuisson, c'est la partie difficile puisque la volaille n'est pas visible.

Pensez à embuer le four pour dorer la croûte. On peut aussi mouiller le pain et coller dessus des graines: courges et ou tournesol.

Donc au bout de la cuisson calculée sur la recette de base, vous allez vous retrouver avec une croûte dorée, qui embaume, et qui peut-être va fuir un peu: une promesse de bonheur.

Coquelet en Croûte de Pain

Découpez la croûte horizontalement, sortez la volaille et découpez là. Si vous constatez qu'elle n'est pas assez cuite, remettez tous les morceaux dans la croûte de pain, et cuisez quelques instants supplémentaires.

Cockerel under the bread

Cette cuisson simplissime, et à laquelle il faut penser est absolument divine: la volaille cuite à l'étouffée est très très tendre, et surtout, le pain est imbibé et contient un jus fabuleux, sans gras ajouté.

Posté par Scherneel à 07:23 - Viandes - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Ouh, je crois que je vais garder cette idée sympa sous le coude

    Posté par AurelieW, lundi 30 mars 2009 à 08:36
  • Je n'avais jamais vu ce genre de cuisson !

    Posté par Roro, lundi 30 mars 2009 à 09:30
  • wahou ! j'imagine, j'imagine......
    C'est chouette Régal, j'aime bien aussi
    des news de la voyageuse ?

    Posté par brigitte, lundi 30 mars 2009 à 09:48
  • Ah oui, ça me donne envie de tester, rien que pour gouter la croute de pain!!!!

    Posté par mapom, lundi 30 mars 2009 à 09:55
  • Ca me plait bien !

    Posté par Requia, lundi 30 mars 2009 à 11:03
  • c'est une présentation très originale !!!

    as tu trouvé une grande différence au niveau du gout par rapport à une cuisson normale ????

    Posté par virginie, lundi 30 mars 2009 à 20:20
  • Encore mieux que la croûte de sel parce que là au moins on peut manger le pain! superbe idée à retenir pour le prochain poulet.

    Posté par Pucebleue, mardi 31 mars 2009 à 15:39
  • C'est une idee formidable que j'aimerais beaucoup essayer !
    Malheureusement les poulets atheniens sont beaucoup trop gras... je note cependant !

    Posté par MaryAthenes, mardi 7 avril 2009 à 10:40
  • Wouahou !C'est vraiment une idée originale pour cuire la volaille !
    Effectivement, la viande doit être super moelleuse !
    Je la tenterai bien un de ces jours, celle-ci !

    Posté par gribouille37, jeudi 9 avril 2009 à 17:38
  • Virginie> Une grande différence...peut-être pas..mais une petite quand même. (Réponse de normande?? ) En fait, la chair est extrèmement tendre, et le jus a un petit goût de revienzy

    Posté par Delphine, mercredi 22 avril 2009 à 22:37
  • du coup, je crois que je vais tester pour me faire une idée, j'aime les volailles dorée, cuite au tournebroche, mais voila, j'aime aussi les tests, les expériences en cuisine !!!

    Posté par virginie, lundi 27 avril 2009 à 13:01
  • Mmmmm

    Une idée géniale,deux en un, ça me donne vraiment envie d'essayer. Bravooo

    Posté par Géranium, lundi 11 mai 2009 à 00:19
  • Cette recette me plais beaucoup, c'est une très bonne idée avec la pâte à pain.
    Merci pour cette recette
    Sylvain

    Posté par Sylvain, lundi 25 janvier 2010 à 20:15

Poster un commentaire