Tuyau de poêle!!

samedi 24 janvier 2009

Une Garniture (Champignons - Epinards), 3 Déclinaisons.

<Post un peu perso, cliquez pour éviter la logorrhée >

J'ai gardé ma tenue de blog d'hiver plus longtemps que prévu, au vu des températures et des précipitations de ces dernières semaines.

Même si le temps n'est pas vraiment plus clément, il est temps de regarder au delà des nuages, vers les beaux jours qui vont revenir nettoyer tout ce spleen ambiant.

Ce premier vrai post de l'année revêt une signification toute particulière pour moi, il est l'occasion de se remettre dans le bain le plus vite possible, comme après une chute de cheval.

Ma grand-mère nous a quitté il y a moins d'une semaine, d'une maladie soudaine, implacable, imparable, dont je n'avais jamais entendu parler. J'en parle ici car elle venait d'une lignée de femmes dures à la tâche et à la douleur, mais elle avait gardé le cœur bon et cette générosité se retrouvait notamment dans sa cuisine.
Nichée dans son village de pierres et à la terre rouge près de Castelnaudary, elle savait faire une nourriture simple, riche de cœur et délicieuse. Son tour de main était fabuleux, et elle tournait ses sauces avec une certaine nonchalance, et elle faisait mouche à chaque fois ma petite Mamie.
Même quand elle se trompait, et mettait du sucre à la place du sel dans le Cassoulet, c'était bon...je vous jure.

La cuisine est un acte d'amour, d'alchimie, qui nécessite du doigté, de l'expérience et des sentiments. Ma grand-mère, c'était tout ça...et encore plus.

Et la recette (à bisto de nas - à vue de nez):

Il me restait dans mon frigo des champignons de Paris, environ 400g, et comme ces petites bêtes là sont fragiles, il fallait que je m'occupe d'elles. J'ai eu envie de les associer avec des épinards, que j'avais au congèl; j'en ai pris 3 briquettes (je confirme, c'est pas énorme en quantités) et je les ai décongelées.

On commence par éplucher les champignons, couper les pieds, puis on les coupe en quatre. Dans une poêle et dans un peu d'huile d'olive, on commence à les faire revenir, pas trop fort, et au bout d'une dizaine de minutes, quand ils commencent à dorer, on ajoute 2 gousses d'ail écrasées. On aisse cuire un peu, et quand non, décidemment, ça accroche vraiment trop, on ajoute les épinards essorés et on laisse cuire, toujours à feux doux/moyen. (10 minutes de cuisson environ, à partir de ce moment là...sentez, regardez, ça doit sentir bon et avoir l'air bon.)

Comme il fallait lier un peu tout ce beau monde, j'ai versé du lait dans la poêle, de façon à presque recouvrir la préparation, et j'ai ajouté de la Sauceline (un dérivé de la Maïzena, spécial sauce...un truc de Mamie ça encore...) et un Kubor pour donner du goût.
J'ai laissé épaissir, jusqu'à arriver à une consistance un peu épaisse (un peu, pas trop). En fait je rajoute de la sauceline jusqu'à ce que j'obtienne cette consistance.

J'ai éteint le feu et j'ai réservé.

Appareil_Champignons_Epinards

Avant de lancer la cuisson, j'avais réalisé une pâte à tarte. J'ai réutilisé celle-ci, mais on peut faire une pâte brisée, feuilletée, à quiche...n'importe.

Pour faire cette tarte: 130g de farine, 30g de flocons d'avoine, sel, poivre, eau + huile. Je mélange les ingrédients secs, puis l'eau et l'huile cuillère par cuillère, jusqu'à obtenir une pâte. A laisser reposer 30 minutes minimum.
On peut varier les farines et les farines, ajouter des graines ou des épices.

J'avais envie de petites tourtes...alors j'en ai fait quelques unes (3)...puis j'ai eu envie de tartes, alors j'ai en fait quelques unes (3), en ajoutant du fromage par dessus (sur la photo du chèvre aux 3 poivres).

Pr_paration_et_Fromage


Il ne me restait plus de pâte, alors j'ai mélangé un oeuf à la préparation restante et j'ai fait 3 petites quiches sans pâtes dans des moules à muffins.

Avec l'oeuf battu qui restait, j'ai doré mes tourtes.

Cuisson: 40 minutes environ, 180°C, chaleur tournante, en surveillant et en tournant.

Version tourte:
Champignons - Epinards Version Tourte

Version tarte:
Champignons - Epinards Version Tarte Fromagère

Version quiche sans pâte:
Champignons - Epinards Version Quiche Sans Pâte

Le mélange est plutôt pas mal, croustillant avec la pâte aux flocons d'avoine, moelleux grâce à la fausse béchamel, très gouteux grâce au Kubor. Les champignons coupés en quartiers, ça me plaît, on les sens bien sous la dents :)

Posté par Scherneel à 11:15 - Tartes salées. - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Je t'assure de toute mon amitié, dans ces tristes moments
    Mais à présent, pour lui faire honneur, il te reste à reprendre le flambeau de cette grand mère généreuse
    Elle sourira depuis son nuage d'où elle t'observe
    je t'embrasse très fort

    Posté par brigitte, samedi 24 janvier 2009 à 15:21
  • super appétissant!

    Posté par Lisanka, samedi 24 janvier 2009 à 15:31
  • Je pense bien à toi dans ces moments difficiles, continue de nous régaler par blog interposé!

    Posté par Lisa, dimanche 25 janvier 2009 à 11:27
  • Bon courage jeune fille

    Posté par Cemouax, lundi 26 janvier 2009 à 09:36
  • Souvent au cours des annees, je t'ai entendu parler de ta grand-mere, je sais combien elle comptait pour toi. Une femme rude a la tache, qui se serait tres certainement elle-aussi remise aux fourneaux de suite, avec l'obstination qui nous sauve souvent.
    je t'embrasse ma Delphine.

    Posté par Gracianne, lundi 26 janvier 2009 à 13:56

Poster un commentaire