Tuyau de poêle!!

mercredi 15 mars 2006

Potée de Chou Rouge.

J'ai peur de devoir confesser des tendances masochistes en cuisine...tout à fait inconscientes ceci dit ;)

Mon pire souvenir culinaire allemand fut sans conteste du chou rouge au vinaigre (Sauerkraut...). Je ne me souviens pas de grand chose, sauf que non, vraiment, j'avais pas aimé...

J'ai acheté un chou rouge, je l'aime beaucoup en salade, et puis un soir, ne sachant pas trop ce que j'allais faire à manger, mon regard se pose sur ce chou, et je me dis, va donc voir sur Marmiton, tu y trouveras bien quelquechose...

Et mon choix ce porte sur une potée de chou rouge, avec....du vinaigre dedans...et ça ne me fait même pas peur ;)

J'ai écouté les commentaires, j'ai supprimé les pommes de terre, et j'ai mis plus de vinaigre.

Et j'ai commencé par faire blanchir le demi-chou rouge émincé pendant 20 minutes. Même que j'ai gardé l'eau bleue foncée pour arroser mes plantes...si mon ficus devient violet, je saurai d'où ça vient ;)

chou_rouge

Ensuite j'ai mis à cuire dans un peu de bouillon 3 oignons émincés finement, et pendant ce temps, j'ai fait dorer une barquette de lardons fumés et coupé 2 pommes en cubes.

Quand les oignons étaient bien tendres et transparents, j'ai mis le chou, les pommes, les lardons et un demi-cube de bouillon de volaille dans la marmite et j'ai fait cuire sans rajouter beaucoup d'eau, juste un peu pour que ça n'accroche pas.

pot_e_pas_cuite

J'ai fait cuire à découvert au début, une vingtaine de minutes, et j'ai rajouté un demi-verre à moutarde de vinaigre balsamique. J'ai ensuite fait cuire longtemps, jusqu'à ce que ce soit l'heure de manger. A couvert.

Le chou avait beaucoup réduit, impossible de répérer pommes et lardons.

Accompagné de saucisses de Strasbourg poêlées, on a fait un sort à ce chou!

Au final, ce n'est pas mauvais, de même que le chou blanc à la crème, en accompagnement c'est très bien, même si cette recette passe mieux seule (que le chou blanc). L'acidité du vinaigre se marie très bien avec le chou et le goût des lardons est le bienvenu.

pot_e_de_chou_rouge

Ceci dit, l'homme a regretté la présence des pommes que moi je n'ai pas sentie...je le soupçonne de cacher un radar à sucre sophistiqué dans sa plomberie...et regretté l'absence de pommes de terre. Je sais donc ce qu'il me reste à faire ;)

Posté par Scherneel à 13:35 - Accompagnements - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    elle me plaît bien cette recette! j'adore le choux rouge!!!

    Posté par Mimosa, mercredi 15 mars 2006 à 14:15
  • Ben, euh, je sais pas. J'ai mis des annees a me faire au chou, mais le chou rouge pas encore.
    Au fait, merci pour la musique!

    Posté par Gracianne, mercredi 15 mars 2006 à 14:22
  • Je ne pourrai jamais faire manger du chou rouge à mon homme, il a été traumatisé par ses 2 ans d'étude à Strasbourg ! Mais c'est bien d'essayer
    Bises

    Posté par marmitedecathy, mercredi 15 mars 2006 à 14:32
  • j'aime beaucoup le chou rouge avec du balsamique mais peut-être aurait-il fallu mettre les pommes plus tard dans la recette pour avoir les petits morceaux de pommes apparents.

    Posté par Choupette, mercredi 15 mars 2006 à 14:45
  • Chou rouge:jamais goûté,faudrait que j'essaie!
    Oui très sympa la musique!

    Posté par moony, mercredi 15 mars 2006 à 15:15
  • J'adooooooooore le chou rouge (prononcez comme Chouchou)...
    Bien cuit, avec effectivement des pommes fruit, mais ajoutées plus tard, des lardons mais encore mieux, avec des marrons! Miam miam, un rôti de porc avec du chou rouge aux marrons, je ne te dis que ça...

    (Comment ça pas alsacienne pour rien? N'importe quoi.)

    Posté par Elo, mercredi 15 mars 2006 à 15:28
  • Moi ,je ne l'ai jamais mangé cuit mais râpé en salade.

    Posté par colette, mercredi 15 mars 2006 à 16:01
  • Tu m'as donné une bonne idée Elodie Je vair faire la moitié de chou qui me reste avec un rôti de porc, que j'avais acheté par hasard
    Merchii

    Posté par Scherneel, mercredi 15 mars 2006 à 16:39
  • huummm le choux rouge! on mange ca a noel chez nous, avec des marrons dedans!! c boooonnnn!!!

    Posté par omelette, mercredi 15 mars 2006 à 22:29
  • J'en fait de temps en temps, mais pas avec du vinaigre. Plutôt avec des raisins secs, des pommes et une touche de miel et quelques épices. Bien compoté dans la cocotte...

    Posté par Saveurs Sucrées, jeudi 16 mars 2006 à 07:53
  • Ah l'homme et les pommes de terre, c'est une association parfaite lol j'vé me faire un pote là
    En dehors de ça, un petit jeu aujourd'hui sur mon blog pour trouver une légende aux photos J'espère que tu vas y participer )
    @tte =^..^=

    Posté par Bastet, jeudi 16 mars 2006 à 11:49
  • J'arrive Bastet

    Posté par Scherneel, jeudi 16 mars 2006 à 12:34
  • Mon homme est un fan de chou rouge, moi, pas trop...

    Posté par Elvira, jeudi 16 mars 2006 à 17:18
  • Le choux rouge de ma mère

    Un oignon finement haché, pas trop petit faux pas être avar ici, du saindoux,laissez revenir.
    Ensuite ajoutez le choux rouge coupé en lanière (julienne) dont vous avez éliminer le trognon et les grosses cotes blanches. Laissez suer à couvert avec quelques visites de la cuillère à bois mélangeuse. Ajoutez ensuite une ou deux cuillères à soupe, mode avare, de vinaigre blanc, trois feuilles de laurier et mélanger avec la divine cuillère à bois. Après une demi heure à trois quart d'heure de ce feux doux, ajoutez des poires à cuire (4) lavées et équeutées ou deux à trois cuillères à thé, off course, de cassonade et mélangez , puis vingt minutes après toujours sur le même rythme, ajouter les pommes de terre pelées et lavée coupées en morceau (3*3 cm environ). Laissez mijoter au coin du feu et mélanger régulièrement. Plus cela cuit doucement mieux c'est. Lorsque le choux est réduit, plus ou moins une heure avant de servir ajoutez des côtes de porc ou des saucisses porc et boeuf un peu (peu) de sel et quelques tours de moulin à poivre épiceront.L'usage de la cuillère mélangeuse est de nouveau conseillée Quant les pommes ont la même couleur à coeur qu'à l'extérieure c'est à dire celle du choux rouge et que la viande se laisse couper à la fourchette, amenez la casserole à table remplissez les assiettes et accompagnez d'une moutarde forte.
    Si les convives ne sont pas prêt, pas de panique, laissez chauffer à feu très doux.

    Bon appétit

    Posté par katrawette, dimanche 8 janvier 2012 à 05:09

Poster un commentaire