Tuyau de poêle!!

samedi 24 septembre 2005

Flammenküche.

La cuisine alsacienne fait partie de mon héritage, mais je n'en fait jamais... Pour remédier à ça, je me suis lancée aujourd'hui dans la confection d'une tarte flambée.

J'ai pas fait compliqué, je suis directement allée : sur le blog d'Omelette. Mon petit doigt me dit qu'elle s'y connaît, elle, en cuisine alsacienne ;)

J'ai donc mélangé de mes blanches mains 450g de farine à un paquet de levure chimique, puis j'ai fait un puits et j'ai rajouté petit à petit un bon verre d'eau.
J'ai obtenu une pâte qui n'était pas assez lisse à mon goût, mais bon...j'ai laissé reposer 2h à peu près, au lieu des 3-4 préconisées par omelette.

dscn1473


J'ai ensuite essayé d'abaisser correctement la pâte. Je dis bien essayer, parce que je suis nulle en abaissage de pate. J'ai utilisé la moitié de la pâte pour faire ça:

dscn1479


Lâ j'ai pensé que c'était foutu, mes aïeux devaient se retourner dans leur tombe...
J'ai insisté quand même.
Je n'avais que de la crème liquide (pardon...il eût fallu qu'elle soit épaisse...). Pour une brique de 20 cl, j'ai rajouté 2 cs de fromage blanc.

Et j'ai réparti (pas tout) sur ma pâte.

dscn1480


Entre temps, j'avais fait revenir 100g de lardons. Pas trop longtemps, pas jusqu'à ce qu'ils dorent, mais seulement pour qu'ils rendent un peu de graisse.
Ensuite je les ai réservé sur du papier absorbant et essuyé l'excédent de graisse dans la poêle.
J'ai grossièrement coupé 2 oignons et je l'ai ai fait revenir dans la pôele. En tout peut-être un bon quart d'heure, en veillant à ce qu'ils ne crament pas.

Revenons à la tarte, j'ai ensuite réparti presque tous les lardons, et presque tous les oignons. Puis j'ai salé et généreusement poivré.

dscn1481dscn14831



Là, j'ai enfourné à 210°, mon maximum, four préchauffé et chaleur tournante.
Le temps? Je ne sais plus, j'ai pas arrêté de surveiller, et dès que les oignons ont commencé à brûler, que la pâte a doré, j'ai sorti.

dscn1484


Après, on a mis la table en quatrième vitesse pour goûter....et...hum, quel délice... La pâte était croustillante, la garniture...mon heureux cobaye du jour m'a dit de vous dire que c'était "subtil". "On sent bien toutes les saveurs, elles arrivent progressivement et le salé des lardons n'empiète pas sur le goût de l'oignon".

dscn1486dscn1487



Je vous montre même le dessous tellement je l'ai trouvé beau :)
Nous nous sommes régalés. En plus, ce n'était pas si lourd puisque mon fromage blanc était à 0% et la crème à 4%.


Pour info, avec la pâte qui me restait, j'en ai fait une autre petite et j'ai même pu faire une mini-pizza avec de la sauce qui me restait, quelques olives, et quelques champignons.
Comme ça, pas de restes...

dscn1485



Posté par Scherneel à 13:47 - Tartes salées. - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Mais c'est super tout ça dis donc ! bravo !

    Posté par mercotte, samedi 24 septembre 2005 à 15:52
  • Hum c'est une parfaite suite pour ma pizza. J'adore cette Flammekueche

    Posté par texmex, samedi 24 septembre 2005 à 16:01
  • Tex Mex si tu fais une flammenkueche après la pizza, j'ai peur qu'il ne te faille la balance de Pocah.
    En tout cas cette tarte flambée est magnifique

    Posté par papilles&pupille, samedi 24 septembre 2005 à 17:32
  • waaaaaaaaaaaaa!!

    fantastique!!!!!!!
    magnifique!!!!!! suptil qui plus est! tu l'as super reussi ouai!
    alors comme ca tu as des ancetres alsaciens? raconte moi en un peu plus ca m'interesse!!!

    Posté par omelette, samedi 24 septembre 2005 à 18:56

Poster un commentaire